Gina Metallic

GINA METALLIC

Jeudi 9 août, 9h à 10h
Avec traduction simultanée de l’anglais vers le français

Être Queer et traditionnelle 
Avant le contact européen, les personnes bispirituelles étaient considérées comme les piliers de nombreuses communautés autochtones. Dans son allocution, Gina Metallic explorera les rôles traditionnels des personnes bispirituelles et explorera l’expérience et les effets de la colonisation sur la sexualité et le genre, depuis des centaines d’années jusqu’à aujourd’hui. La conférence de Gina Metallic soulignera les évidences de la résurgence de l’identité bispirituelle et de sa réconciliation aujourd’hui, au sein des communautés autochtones ainsi qu’à l’extérieur de celles-ci.

Biographie
Gina Metallic est une femme féministe bispirituelle Mi’gmaq de la Première nation Listuguj Mi’gmaq au Québec. Elle est une petite-fille, une fille, une soeur, une tante et une épouse. Gina a obtenu un baccalauréat ès arts en anthropologie et psychologie de l’éducation et du counselling à l’Université McGill, pour ensuite obtenir une maîtrise en travail social en développement communautaire de la même université. Ses études supérieures se sont concentrées sur le développement de l’identité LGBTQbispirituelle chez les autochtones tout en utilisant son expérience personnelle, et en explorant les aspects intersectionels entre l’identité Queer, autochtone, et le fait d’être femme hyperféminine. Gina a été conférencière invitée sur le thème des pratiques bispirituelles et du bien- être des enfants autochtones dans le cadre de plusieurs conférences, notamment les Conférences annuelles Pierre Elliott Trudeau, de la GRC, Fierté du Canada 2017, ainsi qu’à plusieurs collèges et universités du Canada et plusieurs organisations et écoles autochtones. À l’heure actuelle, elle siège au Conseil des autochtones avec Pearson Canada pour la production du livre Explorer la société: un point de vue canadien. Gina vit actuellement à Ottawa, en Ontario, et travaille dans le domaine de la santé autochtone dans un organisme à but non lucratif. Elle est travailleuse sociale autorisée par l’entremise de l’Ordre des travailleurs sociaux de l’Ontario.